we sign it - Pas de barbouze à l'Elysée

Pas de barbouze à l'Elysée

Demandons des sanctions lourdes pour Alexandre Benalla

Dans une vidéo diffusée par Le Monde, on voit Alexandre Benalla, adjoint chef de cabinet du président Macron deguisé en policier, en train de rouer de coups un jeune manifestant à terre lors de la manifestation du 1er mai. L'Elysée s’est contenté d'une mise à pied de 15 jours.
Un tel degré d’impunité ne peut pas se retrouver au plus haut sommet de l’Etat.

Signons la pétition pour demander au président Macron de demettre Alexandre Benalla de ses fonctions.

Sur les images mises en ligne par Le Monde, ce mercredi 18 Juillet, on  aperçoit un homme, équipé d'un casque à visière des forces de l'ordre, se faufiler entre les CRS pour attraper au cou un manifestant déjà maîtrisé par les CRS et le rouer de coups. Ce n'est que lorsque l'homme casqué voit le téléphone qui le filme qu'il prend la fuite.

Simple -bien que déjà inacceptable- bavure policière ? Non, puisqu’en réalité l’homme n’a rien d’un policier et qu’il a été identifié par le quotidien comme étant Alexandre Benalla, proche collaborateur du président Emmanuel Macron, notamment en charge de sa sécurité lors des élections présidentielles.

Cet acte semble n’avoir rien d’un dérapage isolé, puisque toujours d’après les informations du Monde, l’individu aurait un inquiétant et persistant penchant pour la violence. En effet, il a récemment souhaité commander deux pistolets à balles en caoutchouc, mais aussi un Flash-Ball et des boucliers anti-émeutes pour l'équipe de la sécurité du candidat. Il avait aussi évacué avec force un photographe au cours d'un meeting à Caen, en mars 2017, le jugeant trop près d'Emmanuel Macron. Enfin entre 2011 et 2012, lorsqu’il travaillait pour le parti socialiste et notamment pour Arnaud Montebourg, ce dernier a mis fin à leur collaboration au bout d’une semaine, après qu'il ait provoqué un accident de voiture et tenté de prendre la fuite.

Après avoir eu connaissance de ces faits gravissimes, l’Elysée s’est contenté de le suspendre pendant 2 semaines et Alexandre Benalla a aujourd’hui tranquillement repris ses fonctions à l’Elysée. Il était par exemple en charge de la sécurité, lors de la visite des Bleus ce lundi 16 juillet.

Face à un  tel degré d’impunité au plus haut  sommet de l’Etat, nous devons nous mobiliser pour exiger de l’Elysée et du président Macron un comportement exemplaire dans cette affaire et démettre ce barbouze de ses fonctions !

Signons et diffusons largement autour de nous !

Signer

Diffusez auprès de votre entourage